Mini ordinateur Intel Compute Card

Malgré l’échec des « ordinateurs portables de bureau » au format clé USB, Intel croit toujours en la miniaturisation du desktop dans un format très réduit et facilement transportable. Présentée au CES 2017, la Compute Card d’Intel est une carte de crédit que l’on fixera dans une station d’accueil pour ajouter l’affichage (écran) et la saisie (clavier et souris).

Ce n’est encore qu’un projet à l’état de prototype mais les idées sont posées avec la Compute Card. Plus transportable qu’un laptop, ce petit rectangle, de la taille d’un smartphone, nécessite d’être connecté à un dock pour relier écran, clavier et souris. Ce n’est donc pas un produit 100% autonome mais l’idée est de travailler sur les différents sites d’une entreprise, chez soi ou en salle de réunion en emportant avec soi son environnement.

Exemple de station d’accueil pour Intel Compute Card

Certains diront que les bureaux virtuels, aidés par la démocratisation de la virtualisation, rendent le Compute Card inutile et obsolète mais on répond ainsi au problème du mode offline. Compliqué dans certaines régions du monde de disposer d’une connexion internet rapide pour charger son bureau, ses logiciels et surtout ses fichiers de travail.

95 x 55 x 5 mm, c’est le format choisi par Intel pour sa carte de crédit ordinateur. Processeur, mémoire vive, stockage et réseau wifi sont intégrés dans ce mini boitier Intel Compute Card d’un demi-centimètre d’épaisseur.

Connectique du mini ordinateur Intel Compute Card

Contrairement au Computer Stick qui se connecte en HDMi à un écran / TV et à une source USB pour l’alimenter en énergie, la Compote Card nécessite une station d’accueil dédiée et donc au même format propriétaire. Et si l’ « ordinateur clé USB » n’avait pas rencontré un franc succès, comment pourrait-il en être autrement avec un mini ordinateur à la connectique propriétaire ?